Vous êtes ici : Accueil >> SÉRIE RECHERCHES

RECHERCHES nº 8 Suzanne Desrochers, Les apprentissages impliqués dans le développement spirituel d’adultes qui commencent ou recommencent une démarche d’éducation catholique

Les apprentissages impliqués dans le développement spirituel d’adultes qui commencent ou recommencent une démarche d’éducation catholique. Suzanne Desrochers, Université de Montréal, 2009.

Ce mémoire de maîtrise en andragogie réalisé dans le cadre du programme de psychopédagogie et andragogie à la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université de Montréal présente une approche andragogique du développement spirituel des adultes en dialogue critique avec, d’une part, la théologie catéchétique et l’andragogie religieuse, et, d’autre part, les modèles classiques du développement de l’adulte qui les ont influencées.

Son originalité tient d’abord au fait qu’il s’agit d’un point de vue « externe », i.e. le regard des andragogues et des spécialistes des sciences de l’éducation sur ce qui se passe dans le domaine de l’Église catholique et de ses activités d’éducation à la foi.

Ce dialogue critique conduit à mettre en question les théories du développement spirituel des adultes les plus influentes (Fowler : faith development ; Oser et Gmünder : le développement du jugement religieux) qui proposent une conception linéaire, voire hiérarchique, orientée vers un progrès, du développement de l’adulte, à l’instar de plusieurs théories constructivistes. Or, en particulier pour des adultes ayant vécu des expériences religieuses très diversifiées ou négatives, ces théories développementales s’avèrent limitées : comment rendre compte de la complexité et de la diversité inhérente au développement spirituel des adultes d’aujourd’hui ? Aussi, il ne s’agit pas simplement d’assumer et de sacraliser ou d’importer dans le champ ecclésial les théories en vigueur, mais de les questionner dans le cadre d’un dialogue critique ou chaque pôle (les théories sur le développement religieux de l’adulte et les pratiques en vigueur) est réellement interrogé par l’autre.

S’inscrivant dans les débats actuels sur le développement de l’adulte, la recherche propose de considérer le développement spirituel en relation avec les apprentissages existentiels, c’est-à-dire les apprentissages qui se produisent dans le cadre de la vie des adultes : quels déclencheurs, processus et résultats d’apprentissage (tant les acquis que les désapprentissages) marquent le développement spirituel des adultes ? Ces trois marqueurs du développement de la vie spirituelle constituent ici la grille d’analyse des entrevues recueillies. Dans le domaine de la théologie pratique, comme dans le champ de l’intervention pastorale, le point de vue apporté par ce mémoire peut être particulièrement éclairant.

D’une part, l’adulte est le centre de l’attention, avec ses aspirations, ses souffrances, son histoire et ses combats pour construire sa vie, pour y donner du sens. Une approche andragogique met en évidence non seulement ce à quoi il est confronté, mais comment l’adulte compose avec ce qui lui arrive et comment il se transforme.

Tout intervenant en éducation religieuse des adultes ou personne qui accompagne des adultes en cheminement religieux a avantage à se sensibiliser aux processus d’apprentissage existentiels et à leurs relations avec le développement spirituel, s’il veut agir comme guide avec discernement et doigté.

D’autre part, le cheminement spirituel de l’adulte est considéré en relation étroite avec la trame de son existence, avec le développement de son identité personnelle, en interaction avec autrui. De ce point de vue, la foi est indissociable du croyant, elle est d’emblée considérée dans sa dimension relationnelle et ternaire : relation entre soi, les autres et l’Autre. Une telle approche permet de dénouer certaines impasses que rencontre la catéchèse des adultes actuelle, notamment lorsqu’elle propose un « profil du croyant » désincarné, sans rapport avec les croyants concrets, qui projette une représentation idéale et inatteignable d’une foi adulte ou d’un chrétien accompli, ayant atteint la maturité. Une telle représentation, en plus de tracer une route imaginaire impossible à suivre, tend à occulter les doutes et les questions, les déserts et les souffrances qui sont tout aussi inhérents au cheminement spirituel que les élans de confiance et les certitudes.

Ainsi, l’analyse des apprentissages impliqués dans le développement spirituel des adultes met en lumière les marques laissées par certaines expériences de souffrance et l’intégration des pertes subies, comme les découvertes et les guérisons.

Si l’approche andragogique proposée par ce mémoire invite à un déplacement de perspectives, elle ouvre plusieurs pistes à explorer ultérieurement, tant dans le champ de l’éducation des adultes en général, que dans le domaine catéchétique et pastoral.

Le mémoire est bien construit et il est rédigé dans une langue élégante. L’expression est toujours claire. La bibliographie permet au théologien d’élargir ses horizons en le mettant en contact avec la littérature sur l’éducation des adultes, en particulier la littérature en vigueur dans le monde anglo-saxon.

Enfin, ce mémoire fournit un très bon exemple d’une démarche empirique, construite à partir d’entrevues. Il mérite également en tant que modèle d’enquête.

Gilles Routhier (Université Laval)

 
CITP Rech 8 Suzanne Desrochers (PDF - 941.5 ko)
 
Fiche Rech 8 Suzanne Desrochers (PDF - 34 ko)